favourites, get to know me

TOP 10 / Films d’horreur

21 juillet 2017

Depuis aussi loin que je me souvienne, l’un de mes genres préférés en matière de films est l’horreur, l’épouvante, l’angoisse !

Le premier que j’ai vu est, je pense, Scream vers 9 ans avec ma sœur, c’était la seule cassette vidéo enregistrée qu’on avait dans notre maison de vacances et quand on s’ennuyait on la regardait ! Je pense que j’ai dû le voir une bonne centaine de fois et je ne m’en lasse pas, j’ai beaucoup aimé les suites aussi surtout Scream 4. Wes Craven était pour moi le maître absolu en matière de films d’horreur, à la fois intéressants et drôles, j’adore son style. Il est le réalisateur de 3 des films dont je vais parler.

C’est à l’adolescence que j’ai atteint l’apogée du nombre de films d’horreur visionnés, puis après je me suis un peu calmée et aussi va savoir pourquoi je suis devenue une vraie poule mouillée, j’ai de plus en plus peur pour rien… Mais j’aime toujours ça ! Par contre c’est de plus en plus difficile de trouver de vraies perles, le nombre de bouses intergalactiques du monde de l’horreur est impressionnant.

Voici donc mes dix films préférés dans ce genre, avec quelques petites tricheries ; un film pour enfants mais qui fait horriblement peur je trouve, et deux films qui sont plutôt des thrillers à mon sens que des films d’horreur mais je trouve qu’ils avaient leur place malgré tout.

 

 

Scream / A Nightmare on Elm Street / La Colline a des Yeux / We need to talk about Kevin / Pathology / Alien: Résurrection / The Skeleton Key / Une Nuit en Enfer / Les Sorcières / The Craft

J’en ai déjà parlé au début du post donc je ne m’étend pas mais c’est vraiment mon number one de coeur, en plus y a Drew Barrymore ♥ clic ♥ et des femmes badass.

« Il y a certaines règles à respecter si on veut survivre à un film d’horreur. Par exemple, numéro un : jamais de sexe. »
Randy
//
« There are certain RULES that one must abide by in order to successfully survive a horror movie. For instance, number one: you can never have sex. »
Randy

Freddy a suivi de près Scream dans mes découvertes de l’épouvante et je pense que j’aurais beaucoup plus peur si je le regardais maintenant qu’à l’époque. Et on voit les tripes d’un Johnny Depp adolescent, que demande le peuple ?!

« On n’a pas besoin d’un brancard ici, mais d’une serpillière ! »
Ambulancier
//
« We don’t need a stretcher in there. We need a mop! »
Ambulance crew member

La colline a des Yeux c’est quitte ou double je crois, soit on déteste soit on adore. Moi j’ai adoré, c’est l’un des premiers films d’horreur « intelligent » que j’ai vu, je veux dire où y avait plus qu’une « fille a gros seins qui sait pas jouer et qui court au dernier étage plutôt que de sortir par la porte d’entrée » dixit Sydney dans Scream ! Y a une vraie histoire quoi.

« Entre 1945 et 1962, les Etats-Unis ont conduit 331 tests nucléaires atmosphériques. Aujourd’hui, le gouvernement dénie toujours les effets génétiques que les retombées radioactives ont engendrées… »
Générique d’ouverture
//
« Between 1945 and 1962 the United States conducted 331 atmospheric nuclear test. Today, the government still denies the genetic effects caused by the radioactive fallout… »
Title

#cheatnumberone thriller J’ai vu ce film assez récemment et je crois que je n’ai jamais été aussi angoissée de toute ma vie, le genre de film où t’as du mal à respirer et où t’es super mal à l’aise tout le long. C’est tellement bien fait, la psychologie de la mère, son intuition, la relation mère/enfant, l’incompréhension du reste du monde…

« Tu n’as pas l’air heureux. »
Eva
« Est-ce que je l’ai déjà été ? »
Kevin
//
« 
You don’t look happy. »
Eva
« Have I ever? »
Kevin

#cheatnumbertwo thriller J’ai découvert ce film parce que j’étais tombée amoureuse de Jess dans Gilmore Girls alors j’ai regardé tous les films dans lesquels il a joué #groupie. Ce film est dingue, j’adore le genre de films d’horreur qui raconte des histoires qui pourraient arriver tous les jours, c’est d’autant plus flippant. Là, on est complètement dedans, une histoire d’apprentis médecins légistes, un mec se fait embrigader dans des histoires pas possibles et on vit tellement le truc avec lui qu’on se retourne un moment, en même temps que lui en se disant « mais comment il en est arrivé là ? ».

Je ne traduis pas en français, c’est tout pourri !
//
« Dr. Stravinsky, let’s take a look inside. »
Ted Grey

Réalisé par Jean-Pierre Jeunet (Amélie Poulain, La cité des enfants perdus,…), le film totalement opposé à son travail habituel mais ça lui va tellement bien. Il est fou ce film, et y a Tuco Salamanca pour les fans de Breaking Bad et encore des femmes badass !

« Je croyais que vous étiez morte. »
Distephano
« Ouais, on me le dit souvent. »
Ripley
//
« I thought you were dead. »
Distephano
« Yeah, I get that a lot. »
Ripley

Un film qui ne paye pas de mine à première vue, je m’attendais à un truc style Amityville & cie mais je ne sais pas pourquoi, celui-ci est complètement sorti du lot pour moi. Je trouve qu’il se démarque beaucoup des autres films du genre, la maison est hantée, oui, mais cette fois c’est une histoire de voodoo, d’esprits, de malédiction et on est dans le bayou, j’adore cette atmosphère.

« Le truc que les gens ne comprennent pas toujours à propos du sacrifice…c’est qu’il s’agit parfois plutôt d’un échange. »
Caroline
//
« The thing folks just don’t understand about sacrifice… sometimes it’s more of a trade. »
Caroline

Une Nuit en Enfer, l’autre film enregistré sur cassette que je regardais en boucle après Scream en vacances, si tu aimes les vampires et que les fuck tous les trois mots ne te dérange pas, c’est un must see.

« Vous nous emmenez où ? »
Kate
« Au Mexique. »
Richie
« Y a quoi au Mexique ? »
Kate
« Des Mexicains. »
Richie
//
« Where are you taking us? »
Kate
« Mexico. »
Richie
« What’s in Mexico? »
Kate
« 
Mexicans. »
Richie

#cheatnumberthree Le film pour enfants dont je parlais, une adaptation du livre de Roal Dahl. Ce film est génial, effets spéciaux super moches et autres joyeusetés mais je te le conseille fortement. Les sorcières sont vraiment dégueulasses et il y a un passage qui fait flipper-sa-maman !!!

« Les vraies sorcières portent des vêtements ordinaires et ressemblent à des femmes ordinaires. Elles vivent dans des maisons ordinaires et ont des jobs ordinaires. »
Helga
//
« Real witches dress in ordinary clothes, and look very much like ordinary women. They live in ordinary houses, and they work in ordinary jobs. »
Helga

LE teenage movie par excellence, la pré-ado que j’étais regardait ce film encore et encore, en plein bullying moi-même au collège, ça me faisait du bien de voir Nancy et sa troupe se venger dans leur lycée, même si elles sont horribles et que bien sûr, moi, je n’ai jamais eu envie d’ouvrir les poignets de mes camarades ou de remplir leurs toilettes de petits vers.

« Faites attention, il y a plein de dingues qui traînent sur cette route. »
Le conducteur
« Les dingues ce sont nous, monsieur ! »
Nancy
//
« Girls watch out for the weirdos. »
Driver
« We are the weirdos, mister. »
Nancy

K bye.

– clarisse –

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply