déco, DIY, lifestyle

Comment transformer sa maison en une étape // KonMari

27 juillet 2016

2

Est-ce que parfois, ça t’arrive de vouloir tout recommencer à zéro chez toi, de donner un coup de baguette magique pour tout effacer pour mieux recommencer ? De n’être jamais satisfait-e de ce que tu as, de vouloir tel truc que tu as vu sur Pinterest ou tel machin qui te fait de l’œil depuis des mois, et de te dire que c’est cette chose-là qui va tout changer et faire que ça y est, ton chez-toi est PARFAIT ?

Et pourtant, à chaque fois que tu craques et que tu achètes une de ces choses, rien n’a changé, ça ne va toujours pas, c’est pas exactement comme tu voudrais que ça soit… pour moi c’est tout le temps comme ça.

enfin C’ÉTAIT !

J’ai lu un livre qui a complètement change ma façon de voir les choses et ma façon de gérer ma maison. Et je me suis dit que ça serait sympa de partager ça avec toi #sharethelove.

Ce livre, tu en as peut-être déjà entendu parler, il fait fureur aux États-Unis et au Canada, pas mal en Grande-Bretagne aussi, comme d’hab’ on est un peu à la masse !
C’est « The life changing magic of tidying up » de Marie Kondo qui a été traduit en français par « La Magie du Rangement », oui bon ça fait beaucoup moins rêver tout de suite mais c’est vrai que j’ai du mal à trouver une traduction plus évocatrice du concept « life changing ».

 Je pense que ce livre n’est franchement pas fait pour tout le monde, personnellement, je suis une énorme bordélique qui adore l’organisation et qui cherche toujours des méthodes révolutionnaires pour ENFIN réussir à garder ma maison et mes affaires clean et ordonnées. Alors quand j’ai entendu parler de ce livre j’ai eu des étoiles dans les yeux et je me suis jetée dessus.

Marie Kondo est une japonaise qui a toujours été obsédée passionnée par le rangement et l’organisation et elle a mis au point, après des années de moult essais, une méthode pour nous aider, nous pauvres mortels, à avoir une maison parfaitement propre et rangée, et surtout que ça dure.

Le grand secret est finalement tout simple, et on aurait dû le deviner tout-e seul-e !

♦ On a juste TROP DE CHOSES ♦

Plutôt que de t’apprendre à ranger ton bordel, Marie Kondo t’accompagne sur le chemin du minimalisme et t’apprend à te débarrasser du superflu (et surtout te montrer que quasi tout est superflu).

Selon elle, si on suit sa méthode à la lettre, on va ranger une fois puis plus jamais, car chaque chose aura sa place dédiée.

#disclaimer je ne peux pas dire si cette partie de la méthode fonctionne, car je n’ai jamais pu terminer entièrement mon rangement pour cause d’accouchement d’un miniature humain MAIS ce que j’ai pu faire jusqu’ici m’a totalement satisfaite ET c’est resté rangé depuis !

1

Je te la fais courte parce que le mieux c’est quand même de lire le livre si tu es vraiment vraiment intéressé-e :

Does this spark joy ? / Est-ce que cela te procure de la joie ?

C’est LA question à se poser quand tu fais ton grand ménage de printemps. À chaque objet-vêtement-meuble que tu touches, pose-toi la question si ça te fait ressentir de la joie ou au moins quelque chose de positif, si ce n’est pas le cas POUBELLE !

Bon, on est d’accord, quand on trie ses papiers administratifs, il ne s’agit pas de savoir si tel papier de la CPAM ou de la CAF nous fait sauter de joie, il y a certaines choses qu’on est simplement obligé de garder… Mais à part pour cette catégorie, je trouve que la question fonctionne pour tout, et ça aide à pas se prendre la tête pendant vingt ans à savoir si on se débarrasse vraiment de telle ou telle chose ; est-ce que c’est pas du gâchis ? est-ce que je vais pas vexer Bidule qui me l’a offert ? Nan mais cette robe je l’ai mise une fois quand même…

Alors bien sûr, il ne s’agit pas de tout jeter, l’idée c’est de faire des piles : à jeter – à donner – à vendre.

Selon Marie Kondo, il y a un ordre très précis à respecter pour que sa méthode fonctionne et surtout il faut trier par type d’objets et non pas par pièce de la maison.

Voici une petite checklist visuelle que j’ai créée pour te permettre d’y voir plus clair et comprendre l’ordre exact dans lequel procéder.

konmari-02

Donc tu commences par les vêtements et tu prends TOUT tes vêtements de PARTOUT chez toi, même ceux qui traînent dans l’entrée, dans la salle de bains ou dans un vieux placard, et tu mets tout par terre ou sur ton lit pour commencer à trier. Et c’est pareil pour toutes les catégories ; la base c’est d’amener tout tout tout d’une même catégorie en un seul endroit et tout trier en même temps (en une fois si possible). J’avoue que cette partie fonctionne pas mal, je trouve que ça force à aller au bout de son tri, tout est par terre de toute façon alors pas le choix ! Tandis que quand on range juste son salon par exemple, on a tendance (moi en tout cas) à brasser un peu du vent, remettre les choses en place, déguiser le bordel quoi…

Je fnirais par dire que Marie Kondo est quand même une frappée du bocal qui aime remercier ses chaussettes chaque jour pour leur dur labeur de la journée. Personnellement je n’ai pas été très réceptive à ce genre de passages dans son livre mais il y a malgré tout une bonne leçon à tirer de tout cela.
Il faut arrêter de se dire « si seulement j’avais —– alors ma maison serais parfaite ». On pourrait être plus reconnaissant de ce que l’on possède au lieu d’acheter sans cesse des choses inutiles, prendre le temps d’aimer ce que l’on a déjà. Choisir consciemment les choses qui nous font plaisir ; avoir moins de choses mais les bonnes choses.

J’ai à peine commencé à faire mon tri et déjà je me rends compte à quel point j’ai accumulé de choses que je n’utilise juste jamais alors que j’étais persuadée du contraire en les achetant… Cela me permet de prendre du recul par rapport à ma consommation et d’acheter de façon plus raisonnable.

Dis-moi si tu as lu ce livre, ce que tu en as pensé, ou si tu ne l’as pas lu, est-ce que ça te donne envie ?
Est-ce que tu as tes propres petites techniques de rangement/organisation ?

– clarisse –

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply So-cha 14 août 2016 at 9 h 41 min

    Tout d’abord félicitations pour ton humain miniature 🙂

    Ensuite je n’ai pas lu le livre mais je me suis renseignée, et effectivement c’est une méthode qui marche plutôt bien. Le fait de « parler » aux objets me fait un peu penser à la citation « objets inanimés avez vous donc une âme », mais finalement c’est surtout à soi-même qu’on se parle.
    Et puis avec le zen, il y a tellement peu d’objets (et de temps à méditer) qu’on a bien le temps d’aimer et de remercier ses propriétés. Alors je pense que ça vient pour beaucoup du zen et du shinto japonais.

    L’important c’est que ce tri fasse réaliser ce que l’on aime vraiment 🙂 merci pour ton graphique en tout cas, il est très clair et joli!

    • Reply copperboom 15 août 2016 at 11 h 21 min

      Avec plaisir et merci à toi d’avoir pris le temps de me lire 🙂

  • Reply So-cha 19 août 2016 at 11 h 11 min

    De rien ^^ tu es dans mes abonnements!
    Et sur mon blog dans les liens…oh, rien à voir mais si un jour tu as le temps (!!! quelle idée saugrenue) , n’hésite pas à gribouiller une petite sirène pour être plus visible dans mes liens. Biz et bon courage pour la vraie vie 🙂

  • Reply Julie 24 novembre 2016 at 15 h 42 min

    Haha, on est à fond dedans en ce moment ! tu couples ça à la lecture de Béa Johnson sur le zéro déchet et ça donne 45 sacs poubelles déposés à Emmaus 🙂 Oui, magique !

    • Reply copperboom 24 novembre 2016 at 18 h 31 min

      Hehe, c’est clair ! Avec le déménagement en plus ça aide à faire du tri, beaucoup de sacs poubelles y sont passés !

    Leave a Reply